Le monde moderne constate l’avènement de la mondialisation. Aujourd’hui, nos hypermarchés proposent des produits venus du monde entier. Nous assistons depuis plusieurs décennies à l’accélération des échanges commerciaux à l’échelle mondiale. Cela induit des prix de vente à la baisse en bout de chaine mais aussi une baisse de la qualité des produits. En réaction à cela le “manger local”  émerge promettent de meilleurs achats pour les consommateurs mais aussi la planète !

Mangez mieux, mangez local !

En effet, la nourriture issue des réseaux courts est logiquement plus fraîche et a meilleur goût que celle transportée par avion ou camion pendant des milliers de km. Et en plus ils conservent plus longtemps ! Ils garantissent aussi une meilleure sécurité alimentaire. Moins il y a d’intermédiaires, moins il y a de risque de contamination logique ! Aussi manger local permet de manger des légumes saisonniers de meilleur gout. Les fraises l’hiver sont expédiés depuis longtemps, souvent sans saveur, ne valent souvent pas la peine de les mâcher. Le maïs frais de saison a aussi meilleur goût lorsque vous n’en avez pas mangé depuis 9 ou 10 mois, assez longtemps pour que son goût devienne un souvenir qui se réveille soudainement avec la première bouchée. C’est le cas de produits authentiques comme le beurre de baratte par exemple. Un plaisir à prendre en compte car le rythme des saison à ses raisons !

Manger local pour aider la planète.

Si l’on considère les milliers de kilomètres parcourus par la nourriture que m’on retrouve sur nos étals de supermarchés… on peut imaginer l’empreinte carbone que cela induit ! À l’inverse, les agriculteurs qui suivent  des  pratiques de culture biologiques et durables minimisent leur consommation d’énergie afin de minimiser l’impact environnemental de nos aliments. Au-delà de la question de l’empreinte carbone, en achetant des aliments cultivés près de chez vous, vous contribuez au maintien des terres agricoles et des espaces verts de votre région. De plus en achetant local vous avez un impact direct sur l’économie locale. Vous arrêtez de financer des groupes qui ne respectent pas toujours les travailleurs par souci de profit.