Vous êtes au moins passé une fois devant le mot « baratte » au supermarché. Au rayon réfrigéré…sur un emballage de beurre ! La baratte est en fait un instrument de cuisine qui permet de transformer la crème du lait en beurre. Donc sur le principe, le barattage étant la technique par laquelle le beurre est produit, tous les beurres sont de baratte ! Mais quelles sont les différences réelles entre les beurres classique et celui dit “de baratte” ? 

Zoom sur le « beurre de baratte ».

Fabriquer son propre beurre, c’est possible. Vous pouvez essayer à la maison, c’est très simple ! Le principe consiste à battre la crème du lait (avec une baratte donc) de manière à ce que les matières grasses se dissocient de la crème en elle-même. Après quoi les morceaux de beurre s’agglomèrent pour donner une meule que l’on malaxe encore afin d’obtenir le produit tel que nous le consommons. Mais les exigences du marché font que 90% du beurre est désormais fabriqué de manière industrielle dans des butyrateurs, à partir de crèmes pasteurisées. Désormais seules quelques exploitations produisent leur beurre à l’aide d’une baratte. Bien sur le processus est maintenant mécanisé mais garantit un produit final plus qualitatif !

La mention « Beurre de baratte ».

Aucune AOP n’existe à ce jour pour ce qui concerne le beurre produit à la baratte. Cependant un jugement de la cour d’appel de Rennes du 13 juillet 1993 stipule qu’il « ne peut s’appliquer qu’aux produits fabriqués à l’aide d’une baratte pour la totalité du cycle de fabrication. Un beurre dont seul le malaxage final est réalisé en baratte mais dont la phase antérieure est effectuée dans un butyrateur ne peut donc prétendre à cette appellation. ». Il bénéficie également du Label Rouge qui garantit la qualité de sa fabrication !

Alors lequel choisirez-vous pour cuisiner vos moules marinières ?